Rorqual d’Omura

Balaine d'Omura à Nosy Be

C’est la dernière espèce de baleine à fanons découverte, en 2003. Mais jusqu’en 2013, toutes les études avaient été effectuées sur des animaux échoués, et c’est à Nosy Be, en  2013, que le 1er individu vivant a pu être identifié, filmé et étudié par l’équipe du Dr Salvator Cerchio. Cette baleine, de petite taille, est résidente dans le Nord Ouest de Madagascar. Le rorqual d’Omura est relativement timide et il faut une excellente connaissance de l’animal et de la zone pour pouvoir l’observer en toute quiétude…. Il n’est pas rare, durant certains mois, de le voir se nourrir en surface, un spectacle extraordinaire 

Quand peut on voir des rorquals d’Omura à Nosy Be ?

Les baleines d’Omura sont résidentes sur la côte ouest de Madagascar. Elles y trouvent toutes les conditions pour se nourrir et se reproduire, et n’ont donc pas besoin de faire de grandes migrations (comme la plupart des baleines) entre zones d’alimentation et zones de reproduction.

Elles sont donc visibles toute l’année à Nosy Be !

Pourquoi l’appelle-t-on rorqual d’Omura ?

Découverte en 2003 par des scientifiques japonais, ces derniers ont nommé cette baleine en l’hommage d’un de leur illustre prédecesseur, le Dr Satochi Omura.

Pourquoi l’a-t-on découvert si tard ?

Il a longtemps été confondu avec le rorqual de Bryde, légèrement plus grand, et classé comme sous espèce de celui-ci.

Cependant, le rorqual d’Omura présente des particularités physiques bien personnelles : Une coloration asymétrique au niveau des sillions gulaires et des fanons (claire côté gauche et foncé coté droit) ou encore une coloration claire qui part de l’œil, uniquement présente côté droit, avec un œil noir et des rayures au niveau des oreilles.

La génétique montre une origine évolutionnaire datant de 10 à 17 millions d’années de cette espèce !

Combien mesure-t-il ?

Le rorqual d’Omura ne dépasse pas 12 mètres - entre 10.3 et 11.5m pour les femelles matures, et entre 9.6 et 10m pour les mâles – ce qui la classe dans la tranche des « petites baleines ».

Les rorquals d’Omura sont ils endémiques à Madagascar ?

Bien que le premier groupe vivant ait été étudié à Nosy Be à partir de 2013, la mise en lumière des caractéristiques propres à cette espèce a permis de révéler sa présence dans de nombreux endroits du globe : Asie, Afrique de l’Ouest, Brésil,…

Ils ne sont donc pas endémiques à la région, mais Nosy Be reste le seul endroit au monde où il est commun de les observer lors de sorties en mer !